illuminati

“ Ce qui est en jeu, c’est plus qu’un petit pays (le Koweït), c’est une grande idée – un nouvel ordre mondial, au sein duquel les différentes nations feront cause commune pour combler les aspirations universelles de l’Humanité: la paix, la sécurité, la liberté et la règle de droit. Un tel monde est digne de nos efforts et de l’avenir de nos enfants. ”

Le président George Bush, lors de son discours sur l’état de l’union, le 16 janvier 1991 (pdf

click here to find out about the Great Seal

Société secrète née en Bavière à la fin du XVIIIe siècle. Son programme politique comprenait l’instauration d’une république et l’abolition des monarchies, qu’on tentait d’obtenir au moyen de “subterfuges, du secret et de la conspiration”, y compris l’infiltration d’autres organisations.* Ses membres se croyaient “éclairés”, mais ils échouèrent, et l’organisation fut détruite au bout de 15 ans (Pipes, 1997).

Une foule d’amateurs de complots croient que les Illuminati existent encore, ou qu’ils servent de modèle pour des sociétés secrètes plus récentes. Selon eux, “de grandes familles de banquiers juifs ont orchestré différentes révolutions et machinations politiques partout en Europe et en Amérique depuis la fin du XVIIIe siècle, dans le but ultime d’imposer un Nouvel Ordre mondial satanique”. Ce dont parlait George Bush dans son discours sur l’état de l’union en 1991n’était rien de moins que l’établissement d’un gouvernement mondial unique sous la férule de l’Antéchrist (dont certains disent qu’il s’agissait de Bill Clinton – à moins qu’il ne s’agisse d’une ruse –, mais ce pouvait aussi bien être Pat Robertson ou George W. Bush).

 “ Pour l’esprit paranoïaque, les Illuminati ont atteint leurs objectifs; ils ont maintenant infiltré tous les gouvernements, et tous les aspects de la société. Ils sont responsables du mal sous toutes ses formes, et de toutes les injustices où qu’elles se produisent. L’absence totale de preuves de leur existence ne sert qu’à illustrer leur puissance et la terreur qu’ils inspirent. C’est la version adulte du croquemitaine; ils ne disparaîtront sans doute jamais des fantasmes paranoïaques des théoriciens de l’extrême droite experts en complots. ”

Société des sceptiques de la Nouvelle-Angleterre 

Il existe deux principales “espèces” de ces théoriciens : les chrétiens fondamentalistes militants, et les chasseurs d’extraterrestres et d’ovnis. Chacun pense que les membres de l’autre espèce font partie des forces du mal ou qu’ils sont bons pour l’asile, mais tous partagent la même croyance: la fin est proche.

Les Illuminati et l’Antéchrist

Les Illuminati cherchent à hâter l’avènement de l’Antéchrist et la fin du monde. 

 “ Pour ceux d’entre nous qui voient encore dans la Bible l’expression de la volonté divine, l’émergence graduelle d’un Nouvel Ordre mondial et la propagande qui l’accompagne est un sujet de grande inquiétude… Autant l’Ancien que le Nouveau Testament nous préviennent que l’aboutissement de l’Histoire sera marqué par la réunification des nations de l’ancien empire romain d’Europe, la restauration de l’état d’Israël (et l’hostilité grandissante de toutes les nations envers lui), la mise en œuvre d’un système gouvernemental planétaire, l’imposition d’un système monétaire mondial sans numéraire, le développement d’une religion mondiale syncrétistique [sic] centrée sur l’Homme et dirigée par un faux prophète, l’arrivée au pouvoir d’un dictateur mondial bienveillant, qui (une fois qu’il aura bien en main les rênes du gouvernement) supprimera les libertés individuelles, faisant preuve d’une férocité et d’une cruauté extrêmes, ainsi que d’une apostasie planétaire, doublée d’une persécution active des juifs et des chrétiens croyants, allant jusqu’à leur extermination. ”

Jay Whitley 

Heureusement, M. Whitley s’est préparé pour Armageddon. Il vend de la nourriture déshydratée en cas d’urgence. 

Les Pontes

Lisons la critique d’un auteur qui prétend avoir tout découvert au sujet des Illuminati. On y retrouve quelques-unes de ces fabulations qui abondent dans les écrits du genre:

 “ Qui tire véritablement les ficelles dans l’ombre? Des années de recherche acharnée ont été consacrées à la rédaction de cette œuvre soigneusement étoffée [Bloodlines of the Illuminati]. Dans près de six cents pages, Fritz Springmeier révèle des faits bouleversants et des vérités jusque-là occultées sur les principales dynasties des Illuminati. Découvrez le rôle étonnant qu’ont joué ces liens familiaux dans l’histoire de l’humanité – et qu’ils continuent à jouer chez les Astor, DuPont, Kennedy, Onassis, Rockefeller, Rothschild, Russell, Van Duyn et les Krupp. Vous ferez la rencontre de la famille Li, qui agit en toute impunité aux états-Unis et partout dans le monde. Vous découvrirez pourquoi le président John F. Kennedy et l’actrice Grace Kelly ont été assassinés, qui a créé les Nations unies, qui dirige les deux principaux partis politiques américains, comment les Rothschild ont conçu l’état d’Israël et comment ils le tiennent sous leur coupe, qui a véritablement fondé de fausses religions comme celle des Témoins de Jéhovah, et bien d’autres choses encore. Une véritable encyclopédie d’informations sensationnelles et incroyables! ” * 

L’“information” en question est effectivement incroyable, mais ne paraît pas tellement sensationnelle par rapport à d’autres écrits de la même eau. Une autre “espèce” prétend en effet que ce sont des extraterrestres qui manipulent les Illuminati, qui, à leur tour, gouvernent le monde… 

David Icke

David Icke, autre expert mondial ès Illuminati, reçoit des messages d’“Illuminati-reptiles” extraterrestres qui lui expliquent des secrets comme le calendrier grégorien. 

 “ Tout le sénario [sic] a été planifié il y a des siècles, parce que les reptiles et, sans doute, les forces inconnues qui les mènent, opèrent à partir de la quatrième dimension inférieure, et qu’ils possèdent une version du “temps” très différente de la nôtre. Ils peuvent ainsi observer et prévoir le déroulement du “temps” tridimensionnel d’une façon qui demeure inaccessible aux habitants de ce monde. ”

Icke se considère comme “L’auteur et conférencier le plus controversé au monde”. Selon lui, les Illuminati sont d’origine extraterrestre. Il en sait quelque chose, parce qu’il reçoit régulièrement de l’au-delà des messages envoyés par des lézards extraterrestres. Ces messages, il les inclut dans ses livres (il en a commis cinq jusqu’à présent).

Autrefois, l’homme qui aurait affirmé être en communication avec des reptiles extraterrestres aurait été mis à l’écart par ses semblables. Dans notre société libérale, par contre, un tel homme peut aussi bien se retrouver à l’asile que devenir une personnalité publique, un conférencier invité dans les universités, ou un auteur recherché par la télévision.

Jim Keith

Dans le petit groupe sélect de ceux qui voient des complots mondiaux dans leur soupe, on retrouvait également Jim Keith, malheureusement décédé le 7 septembre 1999, durant une opération à la jambe qu’il s’était blessée durant le festival Burning Man. Keith, ancien haut placé de l’église de Scientologie et auteur de neuf ouvrages sur des conspirations diverses (dont Saucers of the Illuminati) voyait ce qui demeurait invisible aux simples mortels. était-ce grÂce à son incroyable pouvoir de concentration, ou à cause de son imagination en cavale? Dans une pub de Coca-Cola, il voit une fellation et une pénétration anale.* Imaginez un peu le résultat lorsqu’il tourne son attention vers l’histoire mondiale!

Ken Adachi

Ken Adachi possède un très beau site Web sur les conspirations. Aucun événement historique n’est laissé de côté dans le grand complot ourdi par ceux qui veulent s’emparer du monde et hÂter l’Apocalypse. Les Illuminati ne sont toutefois qu’un aspect de ce qui se trame. Adachi a métamorphosé le Nouvel Ordre mondial en gigantesque machination. Selon lui

 “ Une organisation secrète ultra-puissante, dominée par des civils, le Nouvel Ordre mondial, regroupe Majesty [sic] Twelve [MJ-12], les Illuminati, l’ordre de la Quête, le Groupe Bilderberg, la Commission trilatérale, le Comité directeur du Conseil des relations extérieures, le Comité PI-40  le Groupe Jason [sic], le Club de Rome, le Groupe, l’Institut royal des affaires internationales, la Société secrète amicale ouverte [le Vatican], les Rosicruciens, la Fraternité du Dragon (ou du Serpent), la F ondation Russell les Familles Noires (d’Europe), Skull & Bones, le Parchemin et la clé, les Chevaliers de Malte, la branche Illuminati des francs-maçons, et bien d’autres organisations secrètes. ” 

Le plus drôle, à propos de la page de M. Adachi, c’est qu’il nous prie d’encourager son commanditaire, une entreprise qui peut donner un coup de main en matière de consolidation de dettes ou d’obtention de prêts, même si la fin du monde approche. Ce qu’il y a de moins drôle, c’est qu’il associe les francs-maçons à des groupes subversifs. L’idée est répandue chez les théoriciens des conspirations, surtout ceux de la droite religieuse comme Pat Robertson, qu’on doit souvent ranger parmi les antisémites.

 Myron Fagan

M. Adachi n’a apparemment rien inventé (enfin…) car il semble avoir tout piqué à son père spirituel, Myron Fagan qui avait entrepris de subordonner toute histoire mondiale à une sombre machination des Illuminati visant à établir le Nouvel Ordre mondial. La Révolution française, la bataille de Waterloo, la guerre – n’importe quelle guerre – l’ascension sociale des homosexuels, l’assassinat de John F. Kennedy, les Nations unies, les banquiers juifs, le complot communiste pour noyauter Hollywood et favoriser l’avènement des Illuminati, et j’en passe et des meilleures, ad nauseam. On peut se procurer les cassettes de Fagan, “The Illuminati”, en ligne.

Né vers 1888, Fagan a été auteur dramatique, metteur en scène, producteur, éditeur et directeur des relations publiques pour Charles Evans Hughes, candidat républicain à la présidence des états-Unis en 1916. En 1930, il est allé travailler à Hollywood comme scénariste et metteur en scène. D’après ce qu’il raconte, il aurait pris connaissance, en 1945, de documents secrets qui l’ont poussé à écrire Red Rainbow et Thieves Paradise. Dans le premier des deux titres, on apprend comment Roosevelt, Staline et compagnie ont comploté à Malte pour bazarder les Balkans, l’Europe de l’Est et Berlin aux bolcheviks. Dans le second, les mêmes joyeux lurons créent les Nations unies, une façade pour le gouvernement mondial dirigé par les communistes. Jusqu’à sa mort, Fagan “découvrira” les complots se dissimulant derrière presque chacun des événements un tant soit peu importants de l’histoire. On peut le considérer comme l’archétype de tous les théoriciens paranoïaques. 

Milton William “Bill” Cooper

Cooper était le chef d’une milice de l’Arizona lorsqu’il a été tué lors d’un échange de coups de feu avec un shérif adjoint. Cooper a tiré sur un représentant de la loi qui cherchait à lui délivrer un mandat parce qu’il avait agressé un voisin. Avant de connaître cette fin glorieuse, Cooper a eu le temps d’écrire T he Secret Government: a Covenant with Death – The Origin, Identity, and Purpose of MJ-12, texte qui a été lu lors de la conférence MUFON de 1989. Il y était essentiellement question d’un supposé camouflage de l’écrasement d’un ovni à Roswell. Cooper a également écrit Secret Societies/New World Order. Il prétendait avoir tiré toute cette information “directement, ou par la suite, de documents MJ TOP SECRET QUE J’AI VUS ET LUS de 1970 à 1973, quand j’étais membre du groupe de renseignement du commandant en chef de la flotte du Pacifique”. (Les paranos aiment ATTIRER L’ATTENTION avec LA TOUCHE MAJUSCULES.) Dans le groupe de discussion alt.alien.visitor et ailleurs, la carrière de Cooper dans la Marine et son accès à des documents secrets ont été contestés, en même temps que d’autres aspects de sa personnalité . Dans son site web, wil liamcooper.com, on retrouvait ses diatribes habituelles, ainsi qu’une page autobiographique d’un intérêt certain pour les experts en santé mentale.

Les “enquêtes” de Cooper levaient le voile sur les conspirations habituelles, mais il s’est tout de même donné la peine d’allonger un peu la liste dévoilant l’utilisation du sida pour faire baisser le nombre de Noirs, d’hispanophones et d’homosexuels, comme il l’a fait dans Behold a Pale Horse. Cooper compensait l’absence de preuves concrètes par une très féconde imagination.

Robert Gaylon Ross

Ross, propriétaire de Ross International Enterprises (RIE), est l’auteur de neuf livres. RIE est “une entreprise privée qui se donne pour mandat d’accomplir tout ce qui est légal, conforme à l’éthique et moral, n’importe où au monde”. Ross l’a fondée quand il n’a pu trouver d’éditeur pour son manuscrit, Who’s Who of the Elite, dans lequel il révèle des secrets extraordinaires sur les grands de ce monde. Après avoir visité son site Web, dit-il,

“ vous saurez TOUT sur les complots fomentés par les Bilderberg, le Conseil des relations extérieures, la Commission trilatérale, la Société Skulls & Bones, le Bohemian Grove et le Bohemian Club, la participation de la CIA aux expériences de contrôle de l’esprit à partir de traumas, le trafic de drogue et le blanchiment d’argent, où vivent les gens les plus riches au monde, qui dirige vraiment le système de la Réserve fédérale, de même que sur les théories remarquables de la “physique logique” [de Cecil Ross]. ”

Robert Gaylon Ross se démarque par le lien qu’il établit entre la “physique parallèle” de Cecil Ross et le monde secret des conspirateurs.

Pourquoi?

Pénétrer dans le monde des paranoïaques du complot, c’est se retrouver plongé dans la folie pure. Il serait futile d’examiner, et encore moins de tenter de réfuter les inventions délirantes de ceux qui pensent qu’on les a transformés en assassins à l’aide de techniques de contrôle de l’esprit, afin qu’ils obéissent aux ordres de dynasties dégénérées, que des extraterrestres dominent le monde, qu’aucune des lois de la science n’est vraie, et que l’imagination et la croyance en ce qui est possible sont de meilleures guides que “le monde dans sa manifestation physique”, etc. N’importe quelle personne sensée pourrait croire que tous ces soi-disant experts plaisantent, et on retrouve bel et bien des sites, dans Internet, qui semblent relever de la parodie, mais comment savoir? Il y a aucune croyance, aussi absurde soit-elle, que les découvreurs de complots ne sont pas prêts à intégrer à leur délire. Quiconque n’a jamais entendu parler de Pat Robertson pourrait très bien lire New World Order (Word Books, 1994) et croire à une blague. Se peut-il que quelqu’un avale toutes ces histoires sans queue ni tête à propos des banquiers juifs, des francs-maçons, des musulmans, des homosexuels, des étrangers, etc.? Apparemment, oui. Pourtant, on ne peut s’empêcher de se demander pourquoi tous ces maniaques existent, et pourquoi leur nombre semble en pleine croissance.

big brother

Bien sûr, des gouvernements et nombres de puissants sur cette planète ont conspiré pour dominer le monde d’une façon ou d’une autre. Il y a eu assez de mensonges et de coups fourrés dans l’histoire pour convaincre même les plus candides d’entre nous que les grands de ce monde n’obéissent pas aux mêmes règles que le commun des mortels, si tant est qu’ils obéissent à des règles quelconques. Ceux d’entre nous qui ont vu le gouvernement des états-Unis offrir son soutien à un dictateur fasciste après l’autre parce qu’il était “anticommuniste” éprouvent un certain malaise à penser que des gens à droite de l’extrême droite s’inventent toutes sortes de complots à dénoncer. Inutile de rappeler à ces gens que le pays de l’oncle Sam a mené des coups militaires contre des gouvernements démocratiques, qu’il a fait assassiner des chefs d’état, et qu’il a offert son aide financière et matérielle à des voyous et des meurtriers partout dans le monde, sous le prétexte de sauver le monde du communisme et d’ouvrir de nouveaux marchés au capitalisme. Nombre de leaders et de représentants de nos gouvernements ont fait preuve de turpitude et d’amoralité, mais même les plus idiots d’entre eux seraient prêts à reconnaître des limites à leurs ambitions.

Mais il ne sert à rien de discuter, car les partisans des conspirations sont des experts en pseudo-histoire: les preuves qu’on avance pour réfuter leur thèse deviennent autant d’eau qu’on apporte à leur moulin. Le gouvernement américain s’en prend à Bill Gates, l’homme le plus riche du monde? Ce n’est qu’un faux-semblant destiné à donner le change! Est-ce qu’un certain Hitler n’a pas tenté de dominer le monde, avant de se faire arrêter par les Alliés? Hitler n’était qu’une dupe, dont les Illuminati se sont servi pour parvenir à leurs fins sinistres.

Quelques spéculations

S’il est relativement facile d’expliquer la prolifération de complots imaginaires (les moyens de communications de masse modernes permettent à chacun de diffuser aisément sa petite propagande personnelle), on ne peut que spéculer sur l’origine profonde de telles manifestations paranoïaques. Je n’ai eu d’autre expérience avec ce type de pensée que lorsque j’ai eu affaire à un groupe de malades mentaux, et je ne plaisante pas. Un parent à moi a un jour “disjoncté” et s’est mis à souffrir d’une grave paranoïa. Nous (les membres de sa famille) étions les cibles d’assassin à la solde des forces du Mal. On reconnaissait ces gens à leur plaque d’immatriculation, dont le numéro commençait par 5. Inutile d’insister sur le fait qu’il était hautement improbable qu’on veuille se donner la peine de tuer des gens dénués de toute importance. Inutile d’expliquer comment les numéros de plaques d’immatriculation sont délivrés. On ne pouvait faire des appels téléphoniques qu’avec des lignes “sûres”, ce qui voulait dire qu’il fallait soit se rendre au Service de lutte contre les incendies, soit parler à une série de superviseurs de la compagnie de téléphone jusqu’à ce qu’on en trouve un de “fiable”. Par l’intermédiaire de ce membre de ma famille, j’ai rencontré d’autres personnes qui souffraient du même genre de délire, et dont le jugement était tout aussi déficient. Ils n’avaient pas perdu leur capacité de raisonner – en fait, ce parent à moi semblait même plus intelligent, d’une certaine façon, lorsqu’il était en phase maniaque – mais leurs hypothèses n’avaient rien à voir avec celles que formule un esprit sain. Ils vouaient une confiance totale à leurs intuitions et pensaient que leurs idées étaient brillantes, alors qu’il ne s’agissait de rien d’autre que des fabulations d’esprits déments. Quand j’évoque la folie pure en parlant des écrits des théoriciens paranoïaques, je sais ce que je dis.

Par exemple, bien d’entre eux pensent que le grand sceau des états-Unis est origine maçonnique, et que la devise du pays, Novus Ordo Seclorum, signifie Nouvel Ordre Mondial. Ils s’empressent ensuite d’utiliser ces “faits” comme preuve de la vaste conspiration des Illuminati. Inutile de leur rappeler que l’expression latine est habituellement traduite par Nouvel Ordre des Âges, et que le symbole de l’œil dans la pyramide fait référence à un poème du Livre des morts égyptien.* De toutes façons, même si l’on accepte le fait que le grand sceau des états-Unis et les symboles figurant sur le dollar américain sont d’origine maçonnique (ce qui n’est pas le cas), et que Novus Ordo Seclorum signifie vraiment Nouvel Ordre Mondial (ce qui est faux), en quoi que ce que la chose prouve l’existence d’une vaste conspiration internationale?

Providence et eschatologie

Il se peut que bien des spécialistes américains en matière de complots en arrivent à penser comme ils le font à cause de leur éducation religieuse, en particulier leur étude de la Bible. On leur a enseigné (ou ils pensent) que tout s’inscrit dans un grand plan divin, et que Dieu connaît la raison de tout ce qui arrive au moment même où les choses se produisent. Comme il devient de plus en plus difficile de penser que le monde a été conçu dans un but précis, ils accouchent de théories de plus en plus échevelées afin de garder bien vivante leur illusion téléologique. La guerre contre l’évolution et l’homosexualité – qui encourage l’abandon de la science et stimule une violence meurtrière dénuée de tout fondement – s’explique difficilement si l’on ne comprend pas que les militants fondamentalistes ont franchi les limites du désespoir. De même, les campagnes intensives auxquelles on assiste, visant à révéler des enlèvements par des extraterrestres, des apparitions d’ovnis et des tentatives de contrôle de l’esprit échappent totalement à la raison. Il devient presque impossible d’expliquer le monde qui nous entoure par le grand dessein d’un créateur divin. Les systèmes de pensée que l’on doit mettre en oeuvre pour continuer d’appliquer cette hypothèse deviennent de plus en plus absurdes chaque jour. (Comment expliquer ainsi Hitler, Slobodan Milosevic, ou Ishii Shiro. Ou encore, la Secte du Temple solaire, le syndrome de la guerre du Golfe, ou n’importe quelle des conspirations bien réelles lancée par des gens comme Bill Gates?) On voit véritablement le Nouvel Ordre Mondial se dessiner, celui de la pseudo-histoire, de la pataphysique et de la médecine de guérisseurs, qui nous mènent tout droit à une perte collective de la réalité.

Il est parfaitement naturel de tenter de comprendre le monde, mais les amateurs de complots tentent désespérément d’instaurer un ordre dans un monde qu’ils ne comprennent plus. Un monde trop compliqué, trop hostile, trop froid, trop insatisfaisant pour eux. Dans le monde réel, on ne leur accorde aucune importance, et ils désespèrent de jamais trouver leur place sous le soleil. Ils croient que la science leur dit que leur existence est fortuite et que leur vie n’a aucun sens. Dans le monde parallèle qu’ils se créent, la clairvoyance qu’ils exercent sur les événements leur apporte de l’espoir. Tout est à sa place où le sera bientôt. Dans leur monde, ils trouvent un ordre et un sens. La vie veut dire quelque chose.

La fin est proche

Il est difficile de bien saisir le mécanisme par lequel les amateurs de complot en arrivent à leurs idées délirantes. Le FBI et la CIA incarnaient les peurs des malades mentaux que j’ai rencontrés, mais leur délire n’était pas appuyé par aucun renforcement collectif. Aucun éditeur, aucun hôte d’émissions populaires à la télé ne les invitait à partager leurs illusions avec le reste du monde. Ils sont à l’hôpital, en traitement, ou en prison. Ils savent qu’autour d’eux, on rejette ce qu’ils pensent. Il en va bien autrement des membres de groupes religieux ou soucoupistes. Ils s’appuient les uns les autres, se renforcent mutuellement. Ils s’encouragent à voir du probable dans ce qui est simplement possible, à considérer l’expérience matérielle comme inférieure au rêve, aux hallucinations, aux expériences de sortie de corps, etc. Ils ne peuvent compter sur aucun chien de garde, et les médias sont bien trop occupés par les des rumeurs de tabloïdes et les dernières nouvelles sur les grandes vedettes. Et comme les théoriciens paranoïaques oeuvrent presque complètement à l’extérieur des forums normaux, où ils seraient contestés et forcés de présenter des preuves plutôt que des spéculations, ils peuvent s’adonner à leur art en toute tranquillité et attendre leur prochaine prestation aux émissions de Art Bell, George Noory ou Pat Robertson, sans songer à l’absurdité de leur comportement à une époque où le temps file de plus en plus vite pour la Terre.

Laisser un commentaire